Evelyne, bénévole à l'Association Petits Princes

Evelyne, 68 ans, bénévole depuis 2 ans

J’ai travaillé pendant 43 ans chez IBM, multinationale présente dans les domaines du matériel et des services informatiques où ma trajectoire a été diversifiée, dont les 15 dernières années dans le commercial où je gérais un  réseau de partenaires IBM.

Au moment de prendre ma retraite, il était hors de question pour moi de rester inactive. Je me suis donc naturellement penchée vers le bénévolat qui me permettait en même temps de garder une vie sociale active.

Une association très professionnelle et structurée

Le monde des enfants m’a toujours attiré. Aussi, après diverses recherches autour de moi et sur internet, j’ai trouvé l’Association Petits Princes que j’ai contactée. Elle correspondait exactement à ce que je recherchais : très professionnelle et très structurée.

En octobre 2014, j’ai donc rejoint l’Association où, pendant 6 mois, fort logiquement j’ai travaillé avec l’équipe en charge des partenariats, puis très vite j’ai souhaité m’occuper des rêves d’enfants. J’ai alors demandé à rejoindre l’équipe  en charge de la réalisation des rêves. Après avoir suivi toutes les étapes nécessaires à cet engagement, j’ai intégré cette nouvelle équipe.

Un privilège et une récompense sans prix

L’Association Petits Princes me permet de me tourner vers les autres, vers les enfants en premier lieu, mais aussi vers les familles qui, elles aussi, souffrent de la différence. Des liens d’amitié, voire d’affection, se créent et apportent à chacun une grande richesse. Apporter aux autres est un énorme bonheur en soi. Devenir le magicien de quelques heures et voir le sourire d’un enfant sont un privilège et une récompense sans prix. J’ai d’ailleurs un projet de rêve un peu fou pour une petite princesse qui veut dormir avec des loups et éventuellement les caresser.

L’Association Petits Princes en une phrase ?

L’Association Petits Princes est une belle réussite humaine qui nous apporte autant que ce que l’on peut apporter aux enfants et à leur famille. C’est également l’occasion de belles rencontres avec d’autres bénévoles, une sorte de  deuxième famille…

Partager sur :